Blog de Moudjahed

Oranie profonde

6
mai 2013
FATALISME : D. DIDEROT ÉTAIT-IL ARABE ?
Posté dans historique du forum BAI par Moudjahed à 7:16 | 1 réponse »
FATALISME :
D. DIDEROT
ETAIT-IL ARABE ? 

C’est drôle ce que le virtuel peut créer.

On connait tous, le rôle que Facebook a joué dans les Révolutions arabes contemporaines.

Mais à un autre niveau plus restreint, le Net a joué d’autres rôles non moins importants : Il a permis des rencontres, des mariages, des associations et même la création de Sociétés….

Pour ce qui me concerne, il m’a permis depuis mon arrivée à BAI, de « côtoyer » virtuellement beaucoup de gens.

Des affinités se sont développées. J’éprouve quelques choses vis-à-vis de Moudjahed, Hakim, Adil, Freeman, Claude, ….

J’essaye de mettre des visages sur des pseudos.

J’ai l’impression de les connaître depuis longtemps.

Souvent dans mon subconscient, je les considère comme amis, tellement les visions, les nostalgies, les enfances, les lieux, sont communs.

Quand je parle de Melghir et que Moudjahed réagisse, il me semble que je l’ai connu dans ma douloureuse enfance (un autre dirait plutôt ma tendre enfance)

 

7 commentaires
  • Chronique du jeudi : « FATALISME : D. DIDEROT ETAIT-IL ARABE ? »19 mars 2011 19:57, par Moudjahed

    Bonsoir Djilali C merci pour ton petit chouia virtuel ; moi au contraire j’ai eu un fol et grand espoir en ton intégrité que j’ai décelée qq part dans tes nombreuses contributions.
    Mais ! vite la déception …
    Mon com. à Claude n’arrive pas tjrs et pour comble de ridicule : un autre ! Ce vendredi a carrément sauté malgré son affichage
    C’est celui-ci :

    « 18 mars 2011 – Bonjour à tous et bon vendredi saint aux musulmans ! Rien à craindre ! Ni la (…),
    par Moudjahed »
    Pourtant t’es admin restreint et tu ne défends que ta croute.
    Puisque t’as des entrées chez BAI, essaie au moins de leur dire d’arrêter de nous em….
    C’est trop mon vieux ! Nous sommes responsables de ce qu’on écrit et je n’admets à personne d’etre mon censeur.
    C’est un lieu public et ses proprios doivent assumer comme nous le faisons tous en tant que commentateurs et lecteurs.
    Ce n’est pas la lune que nous demandons : mais ! Notre liberté d’expression.
    Revenons à notre « chronique du jeudi » ce n’est pas Diderot le philosophe qui est fataliste, et non plus les arabes.

    Car la fatalité et son corrpolaire le fatalisme n’est pas propre aux arabes ! vous allez trop vite en la besogne .
    doucement ! molo molo hombre !
    ce sont les peuples arriérés et incultes ou le charlatanisme et la médiocrité sont monnaie courante .
    BONSOIR, je m’arrete là comme dit notre ami hakim avec sagesse à chaque fois pour ne pas qu’on nous inculpe de détracteur.
    On fume du thé et on reste eveillé car le cauchemar continue …..

    FATALISME : D. DIDEROT ÉTAIT-IL ARABE ?  dans historique du forum BAI auton27-deab6-15-be5e1Répondre

    • Chronique du jeudi : « FATALISME : D. DIDEROT ETAIT-IL ARABE ? »19 mars 2011 21:01, par REDACTION

      @Moudjahid et Adil
      L’introduction du nouveau look de Bai a été à l’origine de plusieurs erreurs créées par inadvertance et nous nous excusons.Ainsi, nous avons et continuons d’essayer de régler ce problème d’avatars (cette configuration est un peu défaillante de ce coté) pour l’ensemble des intervenants et autres failles.Deuxièmement,concernant les commentaires qui ont sauté.Comme vous le savez et surtout vous-même Monsieur Moudjahid,lorsque vous aviez eu la main d’administration, vous avez opéré plusieurs changements et introduit des rubriques sans le consentement de l’ADM principal.Il y a possibilité qu’un même scénario a été opéré avec un nouveau ou ancien administrateur pour ces coms.Nous-même, et en coordination avec Monsieur Djillali, avons essayé de récupérer ces coms perdus ou effacés par des admin par erreur, malheureusement, c’était impossible.Nous avons signalé qu’un « com » effacé , entraine automatiquement et parfois la suppression des « coms » qui en dépendent c’est à dire ceux qui sont liés directement à un « com ».C’est dans ce sens que nous recommandons aux lecteurs de ne pas répondre à des commentaires susceptibles d’être supprimés par l’admin pour non respect à l’esprit d’éthique ou comportant des propos injurieux.Bai continue d’être la cible de « spams », d’ailleurs des milliers sont bloqués mais d’autres réussissent à passer.De toutes les façons, nous continuons à améliorer le site et développer d’autres alternatives.

      Répondre

      • Chronique du jeudi : « FATALISME : D. DIDEROT ETAIT-IL ARABE ? »20 mars 2011 20:14, par Moudjahed

        Monsieur Moudjahid,lorsque vous aviez eu la main d’administration, vous avez opéré plusieurs changements et introduit des rubriques sans le consentement de l’ADM principal.


        Bonsoir monsieur , j’accepte volontiers vos excuses et je conçois à vos difficultés .
        OK sans rancune .
        POUR ma main que vous aviez si bien insinuer .
        primo : je n’ai rien demandé, c’est vous mm qui m’aviez honoré de votre confiance .
        Secundo : Normal ! j’en faisais un bon usage et dans l’intérêt des lecteurs jusqu’à preuve du contraire .
        ENSUITE Vous m’aviez déchargé et c’est votre droit le plus absolu et aussi je n’ai pas rechigner au contraire : je fus soulagé de cette délicate responsabilité .
        Enfin ! j’ai tjr dis que nous manquions d’expériences et cela c’est dans tt début .
        Les bonnes choses ont tjr un difficile accouchement .
        Bai existe hamdoullah avec ou sans nous et çà c’est l’essentiel , nul n’est indispensable .
        Ce sera un cadeau pour nos enfants et petits enfants in challah .

        auton27-deab6-15-be5e1-45606 dans historique du forum BAIRépondre

    • Chronique du jeudi : « FATALISME : D. DIDEROT ETAIT-IL ARABE ? »19 mars 2011 20:15, par Moudjahed

      Désolé !
      À propos de nos ennuis de liberté d’expression ? je ne peux m’empêcher de vous citer les propos d’un autre ami virtuel.
      La vérité, rien que la vérité…
      A l’intention de ceux qui ne savent pas, qui ne veulent pas savoir, ou pire, qui feignent de ne point savoir…
      A l’intention de ceux qui par lâcheté, par couardise ou mieux, par hypocrisie, détournent leurs regards de la vérité…
      et afin que nul ne dise plus je ne savais pas ou j’ignorais, sachez que la vérité est telle le bouchon de liège ; tu a beau l’immerger dans les plus sombres abysses, elle finit toujours par remonter a la surface, tout est juste une question de temps.
      Voilà j’ai vidé mon sac ! Maintenant un vrai bonsoir définitif et à demain cher ami virtuel « Djilali C ».

      a-2-48ac4


Fil RSS 2.0. Vous pouvez répondre, ou faire un trackback depuis votre site.

Une réponse:

Laisser un commentaire

Des risions...risibles...li... |
Journaliste en herbe ... |
IMMOBILIER-MONTEREAU |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Fedasil WSP
| Buzz Annonce
| derrierelavitre