Blog de Moudjahed

Oranie profonde

Archive pour mai, 2013


Tribus du Grand Télagh !

6 mai, 2013
SIDI BEL ABBES . | 3 réponses »

Tribus du Grand Télagh !
Commentaire par Mr LADDEF
le 19 mai 2011 13:33
sur l’article : Tribus du grand télagh de Moudjahed

« Bonjour Moudjahed,
Je suis parfaitement d’accord avec vous, on ne peut pas séparer l’histoire d’une ville comme le Télagh, de celle des populations qui l’entourent.

Ce sont en effet ces peuplades, que l’on appelait naguère des tribus qui ont créé tous les douars et villages de la région.
C’est au 13 éme siècle, plus précisément qu’apparaissent les Béni Ameur dans les plaines de la région, appelés par Yaghmorassan, le fondateur de la dynastie Abd El Ouadide en 1215. En échange de l’iigtaa, ils devraient participer à la défense et à la sécurité du flanc oriental du royaume de Tlemcen.
Il est probable que leur arrivée a du se faire par étapes et différentes voies, selon les récits hagiographiques.

En tout cas, cette longue marche vers l’ouest obéissent certainement à des besoins précis tels que la recherche des ponts d’eau, de pâturage, d’itinéraires… Et n’a pas du se faire en une seule fois.
Cependant, l’implantation de cet ensemble de tribus, appelé de mieux la confédération des Béni Ameur, coïncide dans l’histoire générale du Maghreb avec les débuts d’une période de décadence qui va s’étendre sur plusieurs siècles et amener finalement la colonisation.
En réalité, toutes les tribus, ne font pas partie de la grande « confédération des Béni Ameur » (descendants proprement dits), mais des tribus voisines et alliés, amalgamées avec le temps, dans la dite confédération.

Dans un pareil amalgame de tribus, il s’élève toujours de nombreuses contestations pour les pâturages ou la conservation des récoltes.

Les Béni Ameur se sont en effet battus avec les Béni Mathar et les Angads pour de pareils motifs, mais ils se sont arrangés et ont même bu du leben, ou lait caillé, en signe de réconciliation.

Les Béni Mathar (Ouled Amrane et Ouled Attia) : tribu faisant partie de la confédération (Correspondance du Capitaine Daumas, Consul à Mascara (1837-1839).
Au point de vue religieux ces tribus semblent subir principalement l’influence des confréries les plus puissantes du Maroc.

Il n’y’à pas d’oratoire important chez eux, mais quelques Koubas avec cimetières et d’assez nombreux Haouitas.
Pacifiques, mais fier et courageux, excellents cavaliers, ces hommes sont de vrais nomades : Ils mènent la vie pastorale et vivent sous la tente (il existe toutefois de maisons et gourbis), mais il est à remarquer qu’ils ne se déplacent que sur leur territoire ou ils parviennent à satisfaire leurs besoins d’élevage. »

« Pour plus d’information :
— DJAAFRA
- 1 Djaafra Touhama et M’hamid : Fraction, issue de M’rabet :
A-) Sous fraction des Touhama
B-) Sous fraction des M’Hamid
C-) Sous fraction des Ouled Sidi Yahia
- 2 Djaafar Ben Djaafar :
A-) Sous fraction de Ouled Daoud
B-) Sous fraction de ouled Seghir
— OULED BALAGH
Descendants de Balagh Ben Chafaa Ben Ameur Ben Zoghba El Hillali 1 Fraction de Ouled Sidi Ali Belkherradj
2 Fraction de Ouled Sidi Cheick, frères des Ouled Sidi Cheick d’El Bayadh
3 Fraction des Ouled Balagh (Zenatta)
— BENI MATHAR
Descendants de Motakher ou Moutahar, fraction de la grande tribu des Abd El Ouad. En 1754, ils trouvèrent mêlés dans un conflit relatif à la possession de l’autorité beylicale de l’ouest ayant pris parti pour El Kaid qui fut battu par le Bey d’Oran, ils durent se réfugier au Maroc. Seulement une partie revint plus tard en Oranie :
1 Fraction des Ouled Omrane
2 Fraction des ouled Attia.
- Les Ouabeds et les Djemamaa : S.sous fractions des Djaafra.
- Les Ouled Fayed : Sous fraction des Ouled Balagh. »

« L’époque romaine n’est pas seule représentée par les anciens monuments, et M. Beuzelin pense que peu de tribus en Algérie renferment une aussi grande quantité de ruines, dites Berbères,que celle des Djaafra Touhama et M’Hamid, qui dépend à,l’époque de la commune mixte de Dhaya

Il cite, entre autres, les ruines de Sidi Yahia,

lieu anciennement célèbre par son école, où se trouvent de nombreuses fondations de constructions qui paraissent d’origine arabe, et qui sont disséminées sur plusieurs hectares, des restes de murs d’enceintes, de jardins et de cours, plusieurs koubbas bien entretenues ;

à 12 kilomètres environ plus à l’est, sur la rive droite de l’oued Ougreiz

et sur un rocher, dernier pli du djebel Adaïm,

une ancienne construction fort remarquable, désignée par les Arabes sous le nom de Déchra M’ta el Sultan

avec des murs de 2 m 50 c. d’épaisseur,

sur près de 40 mètres de long de chaque côté,

en pierres grossièrement taillées ; sur tous les mamelons se trouvent des ruines circulaires ;

— au sud-est et près de la Smala du Télagh ,

une Déchera semblable à la précédente

avec des murs de trente-cinq mètres de côté, et de 2 m40 d’épaisseur ;

près de là, un peu plus haut, à Aïn-Kuisbah,

des ruines d’origine romaine : presque à la naissance de l’oued Télagh (ad Dracones),

à la hauteur de la fontaine des 400 mètres,

une autre Déchera ; à Aïn-Kachbaa,

des débris d’anciennes constructions civiles quadrangulaires et d’amas de pierres de forme circulaire,

ces dernières constamment sur les hauteurs ; une antique voie venant du sud passe en cet endroit ;

—Aïn-Tafessour, au centre de la forêt de Tendfenlt, point excessivement remarquable pour un archéologue, et qu’a dû habiter une nombreuse et intelligente population ; dans une plaine de plusieurs centaines d’hectares, on rencontre, à tout instant, des ruines d’habitation affectant une forme carrée, presque toutes isolées, et sur les mamelons le même type circulaire que précédemment ;

— Aïn-Nour, à 5 kilomètres plus haut sur le même ravin, Aïn-el-Hadjar, non loin de là,

Aïn-Zid-el-Moumen, qui présentent toujours les mêmes caractères : ici, ruines déforme quadrilatérale, là-haut de forme circulaire d’un diamètre moyen de 4 à 6 mètres ;

— Taoudmout et Marhoum, à seize kilomètres l’un de l’autre, aux extrémités sud des Ouled-Sidi Khelifa, puits au nombre de plus de cent, connus depuis la plus haute antiquité.
M. Beuzelin a quelquefois remarqué, au-dessous des décombres, de larges dalles placées horizontalement et contiguës,au-dessous desquelles on reconnaît connue une excavation, un caveau ;

il indique notamment le mamelon le plus rapproché d’Aïn-Hallouf, au sud-est du Télagh, comme un point où des fouilles pourraient bien amener quelques découvertes.
Ces simples renseignements ont surtout pour but d’exciter le zèle des personnes compétentes, de façon à déterminer,’

par de nouvelles recherches, si ces ruines ont appartenu aux premiers âges, aux Berbères, aux chrétiens refoulés durant plusieurs siècles dans ces montagnes, ou bien aux Arabes.-
B.LADDEF
Notes :
- Histoire d’Algérie « Sidi Bel-Abbes » Redouane Ainad Tabet.
- Bel-Abbès et son arrondissement de Léon Bastide.

 

 

  • _____________________________________________________________Tribus du Grand Télagh !
    19 mai 2011 12:44,
    par zouaoui

    c’est très intéressant comme documents ; nous espérons avoir plus d’information sur les grandes familles telles que les za3azi3es, les soualmias ; les rouabahes, les béni mat’har .

    c’est des familles qui sont là parmi nous …..

    ___________________________________________________________

  • Tribus du Grand Télagh !18 mai 2011 22:44, par epsilone

    L’histoire de nos grandes tribus est une pure merveille et notre généalogie aussi je me suis bien reconnue et les grandes alliances (mariages) n’étaient pas choses faciles car il fallait que telle jeune fille d’une tribu se marie avec tel jeune homme de l’autre tribu cela a disparu de nos jours.

    Je te remercie profondément Moudjahed pour ton beau travail.

    Merci Milles fois.

    EPSILONE

    __________________________________________________________

  • Tribus du Grand Télagh !18 mai 2011 19:31, par Djillali M

    bonsoir esperons que la prochaine sera pour les mhaja ghachina

    __________________________________________________________

    • Tribus du Grand Télagh !19 mai 2011 17:23, par Moudjahed

      Salem ; bien sur je me penche sur un sujet qui va vous faire certainement plaisir ce sera in chaa allah :sur l’Origine des Mhadja d’El Gaada et leur territoire et leur tarika , vos souhaits et votre confiance nous aident à persister dans cette voie pour mettre à jour nos origines QUI PROJETTENT NOTRE ANCESTRALE IDENTITE et sidi bel abbes avec sa région est une mine d’or et notre travail n’est qu’une goutte dans un océan .la preuve DERNIEREMENT je fus mis au courant de la parution prochaine d’un roman sur la « ROBBA » de notre ami le docteur driss reffas .je regrette seulement de n’avoir pas su l’info içi chez « BAI » dont il est un de ses fervents animateurs depuis les débuts.

      _____________________________________________________________

      • Tribus du Grand Télagh !20 mai 2011 19:46, par Dr D.Reffas

        Bonjour Moudjahed.

        Je suis toujours un fervent lecteur de BAI, et je vous assure que j’ai beaucoup apprécié votre riche contribution sur l’histoire de la région de Telagh, qui est aussi notre fierté.Un site ne peut être valorisé que par de pareilles contributions qui remettent en surface notre véritable identité.

        Merci beaucoup.

        Je souhaite une autre contribution sur la valeureuse tribu des Hmeyanes.

        Je possède un important document que je mettrai avec plaisir à votre disposition.

        Mes amitiés.

        _________________________________________________________________

        • Tribus du Grand Télagh !3 juin 2011 12:43, par Moudjahed

          bonjour docteur , ce sera avec plaisir , mais je rappelle sans pour rien vous apprendre que ces tribus de Hmeyanes
          sont peu représentatives dans notre région .
          Je m’attellerais in chaa allah sur celle des idrissites de oued mebtouh et m’cid , en l’occurence les noble smhadjas , autres vénérables aieux .
          Je t’offre cette pic de cavaliers hmeyanes de Mechria .

          Tribus du Grand Télagh ! dans SIDI BEL ABBES . 97576-fadfc

12345...23

Des risions...risibles...li... |
Journaliste en herbe ... |
IMMOBILIER-MONTEREAU |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Fedasil WSP
| Buzz Annonce
| derrierelavitre